Préparation d'une patine à l'huile chez une cliente épisode 2

Publié le par absolument deco

patine à l'huile

Bonsoir, j'ai donc réussi à trouver de l'essence d'écorce d'orange pour remplacer le white spirit ou l'essence de térébenthine dans un magasin de produits biologiques. J'ai également acheté de l'huile de lin clarifiée et du siccatif au cobalt (pareil que le siccatif de courtrey, violet)  dans un magasin de fournitures pour beaux arts. L'essence d'écorce d'orange est très agréable, elle sent délicieusement bon et sert  aussi de détachant et de dégraissant. "C'est un solvant pour les résines naturelles comme la colophane ou la dammar".  Je cite ce qui est écrit sur le bidon pour la dernière phrase.

 

 

 

 

 

 

  patine à l'huile

J'ai pris un siccatif violet, mais il en existe des blancs (transparents). Ces derniers sont plus longs à sécher.  Il faut en mettre très peu dans sa patine, 3 à 6% seulement du volume du glacis.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

patine à l'huile

J'ai opté pour des tubes de peinture à l'huile, mais l'on peut aussi bien utiliser des pigments en poudre ou des colorants universels.

La particularité de la peinture en tube, c'est qu'elle se mélange plus facilement que les pigments en poudre qu'il faut travailler la veille en les écrasant avec un peu d'huile de lin ou du glacis. Ce qui est un peu contraignant, surtout si pendant son travail on en manque. De plus, la peinture en tube permet d'épaissir un peu la patine et de lui donner une texture plus laiteuse.

 

 

 

 

Pour fabriquer le glacis à l'huile, j'ai mélangé 1 volume d'huile de lin, 2 volumes d'essence d'orange. Un litre de patine permet de couvrir 15 à 20 m². J'ai tout d'abord mélangé ma peinture en tube dans un peu de glacis afin de mieux l'incorporer, puis, je l'ai mêlée au reste du glacis. J'ai testé ce mélange  par rapport aux chutes de peinture que ma cliente m'a donné hier. J'ai réajusté pour obtenir la bonne teinte et au final, j'ai obtenu un mélange laiteux, mais plus transparent et moins épais qu'une peinture avec une teinte  un peu coquille d'oeuf.

En règle générale, on prépare tout son glacis d'un coup, mais on ne le siccative qu'au fur et à mesure de son travail car sinon, il s'oxyderait sécherait et ne serait plus utilisable. 

J'ai donc prélevé la quantité de glacis dont j'avais besoin et ai ajouté 3 à 6% de siccatif. Puis, je l'ai appliqué sur ma grande feuille préparée avec deux couches de peinture satinée blanche avec un spalter (une brosse plate), en croisant  à l'horizontale et à la verticale ma brosse, de façon à l'appliquer le plus uniformément possible (pour ce cas ci, car l'on ne procède pas toujours de cette manière). J'ai attendu un peu jusqu'à ce qu'il commence à poisser un peu et à l'aide d'un chiffon  propre mis en boule, non pelucheux, j'ai poché ce glacis doucement, enlevant de la patine un peu plus par ci, un peu moins par là. J'ai essayé de la nuager par endroit de façon à ne pas avoir quelque chose de trop uniforme. Une demi heure après, j'ai projeté (splitté) du glacis teinté avec de la terre d'ombre brûlée et un peu de noir en tapant le manche d'une brosse trempée légèrement au préalable dans le glacis teinté, contre le manche d'une autre brosse, de façon à avoir de petites mouchetures légères par ci par là sur mon échantillon. 

J'avoue avoir fait plusieurs tests au niveau de la teinte et de l'application,  car ce qui n'est pas toujours facile dans ce métier, c'est de devoir reproduire la même chose qu'un autre peintre a déjà faite, car les recettes et les ingrédients ne sont pas forcément les mêmes. Certains peuvent acheter des produits tout fait, des colorants différents de ce que vous utilisez, en tube, en poudre, en biberon et puis, chaque peintre a "sa" main. C'est à dire que ses gestes ne seront pas forcément les mêmes que le peintre qui travaille sur le mur d'à côté, que ce soit pour faire une patine,  un enduit, une peinture ou tout autre chose.

 

patine à l'huile

 

Voici une petite partie de mon échantillon. Cela ressemble effectivement à la coquille d'un oeuf avec quelques splits plus foncés. Une fois chez ma cliente mardi, je m'imprègnerai des effets restés intactes sur les autres murs et ajusterai mon travail et le pochage de façon à ce qu'un parfait inconnu ne puisse pas se rendre compte qu'il y a eu le travail de deux peintres différents.

Avant de vous quitter et après ces longues explications (si vous avez réussi à tenir le coup jusque là sans vous endormir),  sachez qu'il existe une multitude d'applications possible de la patine. Par exemple, la couche de fond satinée  peut être de n'importe quelle couleur, elle peut être contrastante par rapport à la teinte de la patine. On peut faire une patine rouge foncé sur bleu-vert, rose pâle sur terre cuite, rouge sur rouge, bleu foncé sur bleu clair...  La patine elle même peut être lissée du haut du mur jusqu'au bas du mur avec une grande brosse plate, faisant apparaître un beau lissage (utilisé pour l'imitation du veinage du bois),  elle peut être spaltée en tout sens avec une brosse plate, pochée avec une brosse à pochoir, laissant apparaître la couche de fond en finesse, tamponnée avec un chiffon, texturée avec un chiffon jeté contre la patine (très amusant à faire), elle peut projetée, froissée avec un chiffon... à l'huile, à l'eau... Enfin bref, je ne peux pas vous énumérer toutes les techniques car elles sont vastes. Et sachez que c'est aussi cette technique qui permet d'obtenir des imitations de marbres, de bois, de matières, de métal...

Ouf, ça y est, j'en ai dit beaucoup. J'espère ne pas vous avoir épuisé, mais il y a tant à dire... Bon, je vais laisser ma patine sécher 24 heures et je la vernirai avec un vernis mate, comme les échantillons que j'ai récupéré.  Sur ce, je vous laisse vous reposer et vous dépêtrer de tout ce long conciliabule. Mais, j'espère vous revoir pour la suite de cette patine.

Bon, je vais aller réfléchir aux cadeaux/créations que je veux fabriquer pour deux enfants, 9 ans et 5 ans pour lundi... Bah oui, pas toujours  facile la vie d'une passionnée de loisirs créatifs, ça se couche tard et ça se lève tôt.

A très bientôt j'espère.

Publié dans Articles chantier

Commenter cet article

Red Zebulon 03/07/2010 07:42


Magnifiques explications!! Merci de prendre le temps de nous faire partager!!! :)))


Hélène 03/07/2010 00:08


J'apprécie tes explications pour réaliser cette patine. Article très intéressant !